Garde alternée : que ressentent les enfants ?

Les parents traversent une phase difficile et décident de se séparer l’un de l’autre. Ainsi, leurs enfants se retrouvent sous le régime de la garde alternée. C’est une chose banale dans de nombreuses situations pourtant, cela a des graves impacts sur la vie des enfants. Souvent, ce sont les médecins, les pédiatres et les psychiatres qui remarquent ce changement de comportement de ces innocentes victimes des parents divorcés. Mais, que ressentent-elles vraiment ?

Un double foyer qui peut devenir une agressivité

Une sensation de souffrance s’est imposée naturellement et graduellement dans la vie d’un enfant en garde alternée. Premièrement, il doit s’attendre à se séparer de sa mère afin de rejoindre l’autre foyer, qui est de son papa. C’est une grande épreuve surtout pour un enfant de moins de 6 ans de devoir supporter cette manque et absence temporaire de sa maman. Et vice-versa lorsqu’il devra quitter son père pour retrouver celle qui l’a mis au monde. Par conséquent, il se plongera tout seul dans l’angoisse. Ce mal être ne fait que se développer petit à petit en lui, vu que ces situations se répètent. En outre, le déplacement peut également lui provoquer des problèmes de sommeil et de santé. Il pourrait se sentir bouleversé et bousculé, il devient ainsi aussi agressif avec ses propres parents. C’est tout à fait normal, car il espère toujours voir leurs parents à nouveau ensembles sous le même toit.

Comment atténuer ce trouble ?

Pour les enfants de plus de 6 ans, ils tolèrent mieux la résidence alternée. Pendant son adolescence, ils ont hâte de partir à l’université pour ne plus avoir à supporter ce régime. Dans ce cas, il faut prendre soin des plus petits puisqu’à leur âge, ils ont du mal à gérer leurs angoisses. D’après une recherche, les parents divorcés doivent se décider eux-mêmes d’arrêter cette garde alternée de leurs propres enfants. En effet, ils doivent tous les deux, trouver un compromis afin d’héberger leurs petits chez un de leurs grands-parents. De cette manière, ces petits êtres victimes de la séparation de leurs parents vont avoir un parent fixe. Ce qui est très avantageux pour eux, car ils bénéficieront toujours de la visite de leurs vrais papa et maman. Ces derniers auront chacun un droit de visite bien planifié au préalable selon leur disponibilité.

We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply